Verset de la semaine

"Il faut qu'il croisse, et que je diminue."
Jean 3.30
Voir les jours passés
10111213141516171819
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mardi 14 janvier

Jean 5.1-18

1Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.2Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s'appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.3Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l'eau;4car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l'eau; et celui qui y descendait le premier après que l'eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie.5Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.6Jésus, l'ayant vu couché, et sachant qu'il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri?7Le malade lui répondit: Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans la piscine quand l'eau est agitée, et, pendant que j'y vais, un autre descend avant moi.8Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.9Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha.10C'était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C'est le sabbat; il ne t'est pas permis d'emporter ton lit.11Il leur répondit: Celui qui m'a guéri m'a dit: Prends ton lit, et marche.12Ils lui demandèrent: Qui est l'homme qui t'a dit: Prends ton lit, et marche?13Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu.14Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.15Cet homme s'en alla, et annonça aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.16C'est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu'il faisait ces choses le jour du sabbat.17Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu'à présent; moi aussi, j'agis.18A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

Méditez

  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Y a-t-il un ordre auquel obéir ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

UN PROBLEME PEUT EN CACHER UN AUTRE

Par une question bien posée, le Seigneur nous fait découvrir une prison bien particulière du paralytique et la solution appropriée qu’il apporte.

Saisir l’occasion

(1-9). Dans cette clinique particulière, ceux qui sont gravement malades ont bien peu de chance de trouver la guérison sans le secours d’un garde malade attentif (4). Le temps est passé sans que l’espoir placé dans l’eau agitée par l’ange ne se concrétise. L’intervention souveraine de Jésus avec une question qui risque de paraître superflue (6) nous entraîne dans une découverte extraordinaire de l’univers du paralytique. On découvre alors que derrière sa maladie se sont greffés bien des problèmes comme la solitude (7). A-t-il été abandonné là par sa famille et ses amis ? Le texte ne nous le dit pas. La paralysie a été doublée par ce sentiment d’abandon. Jésus a certainement bien compris ses multiples problèmes lorsqu’il lui ordonne de se lever, de prendre son lit et de marcher (8). Il devait participer à sa propre libération (9)  !

Sacré jour du sabbat

(10-18). Couché depuis si longtemps désespéré (6), quelle différence peut-on encore faire entre les jours ? Il n’avait même pas eu le temps de bien connaître son bienfaiteur (13). Jésus n’a estimé nécessaire de traiter la cause première de sa maladie (c’est-à-dire le péché) que plus tard (14).

Méditation

Nous avons besoin de la grâce de Dieu pour discerner comme Jésus et proposer les solutions adaptées aux situations qui se présentent (16-18).

Revenir à la lecture/note de la journée



 
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.