Verset de la semaine

« Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. »
Jean 12.26
Voir les jours passés
16171819202122232425
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
lundi 26 février

Esaïe 41.1-16

1Iles, faites silence pour m'écouter ! Que les peuples renouvellent leur force, qu'ils s'avancent et qu'ils parlent ! Comparaissons ensemble au jugement.

2Qui a suscité de l'orient celui que la justice appelle sur ses pas ? Qui lui a livré des nationset abaissé des rois ? Son épée les réduit en poussière, son arc fait d'eux du chaume que le vent emporte.

3Il les poursuit, il passe, victorieux, sur un sentier que ses pieds n'avaient jamais foulé.

4Qui a agi, qui a fait ? C'est celui qui convoqueles générations dès le commencement.Moi, le SEIGNEUR (YHWH), je suis le premier, et, avec les derniers, c'est encore moi.

5Les îles le voient, elles ont peur. Les extrémités de la terre tremblent.Tous s'approchent, ils viennent.

6Ils s'entraident, et chacun dit à son frère : Sois fort !

7L'artisan encourage le fondeur ; celui qui polit au marteauencourage celui qui frappe sur l'enclume ; il dit de la soudure : Elle est bonne ! Et il fixe l'idole avec des clous, pour qu'elle ne vacille pas.

N'aie pas peur, je viens à ton secours

8Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j'ai choisi, descendance d'Abraham, mon ami !

9Toi, que j'ai saisi des extrémités de la terre et que j'ai appelé de ses confins, à qui j'ai dit : Tu es mon serviteur, je te choisiset je ne te rejette pas !

10N'aie pas peur, car je suis avec toi ; ne jette pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te rends fort, je viens à ton secours, je te soutiens de ma main droite victorieuse.

11Ils seront honteux et confus, tous ceux qui sont fâchés contre toi ; ils seront réduits à rien, ils disparaîtront, ceux qui te cherchent querelle.

12Tu les chercheras et tu ne les trouveras plus, tes adversaires ; ils seront réduits à rien, au néant, ceux qui te faisaient la guerre.

13Car je suis le SEIGNEUR (YHWH), ton Dieu, celui qui saisit ta main droite, qui te dit : N'aie pas peur, je viens à ton secours.

14N'aie pas peur, Jacob, toi qui n'es plus qu'un ver, Israël, toi qui es une larve ; je viens à ton secours, — déclaration du SEIGNEUR —moi, ton rédempteur, le Saint d'Israël.

15J'ai fait de toi une herse aiguisée, toute neuve, garnie de pointes ; tu écraseras, tu broieras les montagneset tu rendras les collines semblables à de la menue paille,

16tu les vanneras, le vent les emportera, et une tempête les dispersera.Mais toi, tu te réjouiras dans le SEIGNEUR, tu mettras ta fierté dans le Saint d'Israël.

Lire la suite

Méditez

  • Y a-t-il un ordre auquel obéir ?
  • Y a-t-il un avertissement ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

LE SECOURS DE DIEU POUR ISRAËL

Dieu a-t-il oublié son peuple ?

Aux premiers versets de ce chapitre, le ton est celui du début d’un procès. Israël accuse Dieu d’avoir provoqué leur trouble. Notons que Israël est en exil à Babylone. Le peuple se demande pourquoi Babylone a pu le vaincre si Dieu est vraiment puissant.

Dieu rassure

Dieu annonce au peuple d’Israël la mise en route d’un roi qui va libérer les exilés. Dieu ne rejette pas son peuple. Il agit et conduit celui qui sera son libérateur. Par conséquent, personne ne doit avoir peur ou s’inquiéter. Le courage, le secours et la protection viennent de Dieu qui ne manque jamais d’accomplir sa promesse. Oui Dieu veille. Dans les périodes d’angoisse, de découragement et du sentiment de rejet, l’espérance est encore possible pour ceux qui se confient en lui. Relis le verset 10. Apprenons à tout remettre dans les mains du Seigneur Dieu de l’univers dont le secours ne manque jamais au temps de la détresse. En effet, le relèvement du peuple anéanti est possible car Dieu lui donnera une puissance capable de surmonter tous les obstacles qui se dresseraient devant lui, et rien ne lui résistera. C’est d’ailleurs l’assurance que Jésus-Christ a donnée à l’Église : « vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde » (Jean 16. 33). N’ayons donc pas peur maintenant où les fondements de la terre sont bouleversés et où la gouvernance mondiale a échoué, car Jésus-Christ est avec nous. Il vient à notre secours. Veillons donc et prions sans cesse, afin de ne pas être abandonnés à nous-mêmes et à nos réactions souvent néfastes. Par sa mort et sa résurrection, preuves du grand amour que Dieu a pour le monde, Jésus-Christ a vaincu le monde de la haine, du mensonge, de la persécution et de la méchanceté.

À méditer

Psaumes 23



 
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.