Verset de la semaine

Verset de la semaine : « je louerai l’Eternel tant que je vivrai, je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai. »
Psaume 146.2
Voir les jours passés
12131415161718192021
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
mardi 22 juin

Ezéchiel 3.12-27

12Un souffle m'enleva, et j'entendis derrière moi un puissant grondement : Bénie soit la gloire du SEIGNEUR, du lieu où il réside ! 13J'entendis le bruit des ailes des êtres vivants battant l'une contre l'autre, le bruit des roues auprès d'eux et le puissant grondement. 14Un souffle m'enleva et m'emporta. J'allais, irrité et furieux, mais la main du SEIGNEUR était plus forte que moi. 15J'arrivai à Tel-Aviv, chez les exilés qui habitaient près du Kebar, là où ils habitaient ; je restai là sept jours, atterré, au milieu d'eux.

Ezéchiel sera comme un guetteur

16Au bout de sept jours, la parole du SEIGNEUR me parvint :

17Humain, je te fais guetteur pour la maison d'Israël. Tu écouteras la parole de ma bouche et tu les avertiras de ma part. 18Quand je dirai au méchant : « Tu mourras ! », si tu ne l'avertis pas, si tu ne parles pas pour avertir le méchant au sujet de sa voie méchante afin de lui sauver la vie, ce méchant mourra dans sa faute ; mais son sang, je te le réclamerai. 19Mais si, toi, tu avertis le méchant, et qu'il ne revienne pas de sa méchanceté et de sa voie méchante, il mourra dans sa faute, et toi, tu sauveras ta vie. 20Si un juste revient de sa justice et agit injustement, je mettrai devant lui un obstacle pour qu'il trébuche, et il mourra ; si tu ne l'as pas averti, il mourra dans son péché. On ne se souviendra plus de ce qu'il a fait pour la justice ; mais son sang, je te le réclamerai. 21Mais si, toi, tu avertis le juste pour que le juste ne pèche pas, et qu'il ne pèche pas, il vivra, parce qu'il a été averti, et toi, tu sauveras ta vie.

Un temps de silence pour Ezéchiel

22Là, la main du SEIGNEUR fut sur moi, et il me dit : Sors dans la vallée et là je te parlerai. 23Je sortis dans la vallée ; la gloire du SEIGNEUR s'y tenait, telle que je l'avais vue près du Kebar. Alors je tombai face contre terre. 24Un souffle entra en moi et me fit tenir sur mes jambes. Il me dit : Va t'enfermer chez toi. 25Toi, humain, ils mettront sur toi des cordes, avec lesquelles ils te lieront : tu ne sortiras pas au milieu d'eux. 26Je collerai ta langue à ton palais, pour que tu sois muet et que tu ne puisses pas les reprendre — car c'est une maison rebelle. 27Mais quand je te parlerai, j'ouvrirai ta bouche, pour que tu leur dises : Ainsi parle le Seigneur DIEU. Que celui qui écoute, écoute, et que celui qui ne prend pas garde, ne prenne pas garde — car c'est une maison rebelle.

Lire la suite

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Y a-t-il un exemple à suivre ou à ne pas suivre ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

C’EST DIEU QUI ME MET EN MISSION

Qu’est-ce que cela implique ?

Sous le contrôle de l’Esprit mais plein d’amertume et d’indignation (12-15)

Tel est le double sentiment du prophète qui se réjouit d’être transporté dans une atmosphère auréolée de la gloire divine (14). La sainte colère de Dieu étant irrévocable, il est préoccupé du sort de ses contemporains. L’indocilité tue toujours les stupides et une quelconque assurance est tragique pour celui qui est sur la voie de la perdition. Cf. (Proverbes 1. 32). Tel est le tableau de notre société. Soyons remplis de l’Esprit et portons la peine de ceux qui prennent le risque de se déconnecter de Dieu, la source de la vie.

J’ai fait de toi une sentinelle (16-21)

Relis le verset 17. La sentinelle, en Israël, était postée à un endroit stratégique pour avertir le peuple en cas de danger. Quiconque néglige le salut que le Christ offre n’échappera pas au jugement de Dieu (Hébreux 2. 3). Comme Ezéchiel, nous portons la responsabilité pastorale et spirituelle d’avertir frères et sœurs biologiques, collègues et amis sur le danger de négliger le salut offert par Christ. Levons-nous comme de vraies sentinelles pour ne pas porter la responsabilité de la perdition des méchants et/ou de ceux qui, par malheur, abandonnent la voie de la justice.

Des signes de la présence de Dieu (22-27)

Seule l’intervention de l’Esprit, signe de la présence de Dieu, peut garder debout le serviteur (24) pour faire front à la hargne des rebelles qui font recours à des formes de violence.

Ordre :

N’oublions jamais que nous sommes gardiens de nos frères. (Genèse 4.8-9)



 
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.