Verset de la semaine

« Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier, l’Éternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse pas le bonheur à ceux qui marchent dans l’intégrité. »
Psaume 84.12
Voir les jours passés
10111213141516171819
Ligue pour la lecture de la BibleProposé par la Ligue pour la Lecture de la Bible
dimanche 11 octobre

2 Corinthiens 1.1-11

1Moi, Paul, je suis apôtre du Christ Jésus parce que Dieu l'a voulu. Avec Timothée notre frère, j'écris à l'Église de Dieu qui est à Corinthe. J'écris aussi à tous ceux qui appartiennent à Dieu, et qui se trouvent dans l'Akaïe entière.

2Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous bénissent et vous donnent la paix !

Paul remercie Dieu

3Rendons gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Il est le Père plein de bonté et le Dieu qui nous encourage toujours. 4Il nous donne du courage dans toutes nos souffrances. Ainsi, il nous rend capables d'encourager tous ceux qui souffrent, et nous leur donnons le courage que nous-mêmes, nous recevons de Dieu. 5En effet, comme nous participons aux nombreuses souffrances du Christ, de la même façon, nous recevons beaucoup d'encouragements par le Christ. 6Si nous souffrons, c'est pour vous encourager et pour que vous soyez sauvés. Si nous sommes encouragés, c'est pour vous encourager à supporter les mêmes souffrances que nous. 7Nous sommes vraiment pleins de confiance quand nous pensons à vous. En effet, vous participez à nos souffrances, mais nous le savons, vous participez en même temps à l'encouragement que nous recevons.

8Oui, frères et sœurs chrétiens, nous voulons vous faire connaître ceci : dans la province d'Asie, nous avons supporté de grandes souffrances. Leur poids était très lourd, il a dépassé nos forces, nous avons même cru mourir. 9Nous étions sûrs d'être condamnés à mort. Ainsi, nous ne pouvions plus mettre notre confiance en nous-mêmes, nous devions mettre notre confiance en Dieu, qui réveille les morts. 10C'est Dieu qui nous a délivrés de ce danger de mort et il nous délivrera encore. Oui, nous avons confiance en lui, il nous délivrera encore. 11Vous aussi, vous nous aidez en priant pour nous. Ainsi, nous recevrons de Dieu des bienfaits, grâce aux prières de beaucoup de personnes. C'est pourquoi beaucoup aussi pourront remercier Dieu pour nous.

Lire la suite

Méditez

  • Est-ce que ce passage m'apprend quelque chose sur Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ?
  • Quelle vérité Dieu me révèle-t-il ?
  • Quel verset m'interpelle le plus ?
  • Pour ma prière y a-t-il quelque chose que Dieu me montre:
    • Dont j'aie à me repentir ?
    • Auquel croire et obéir ?
    • Pour lequel le remercier et le louer ?
    • Pour lequel lui formuler ma demande ?

QUAND ON SOUFFRE...

Que la grâce et la paix. . .

Paul se présente (1). Il tient à attester qu’il est bel et bien mandaté par le Seigneur, contrairement à plusieurs, hier comme aujourd’hui, qui se font appeler apôtre, docteur, pasteur, évêque, maître, directeur. . . simplement pour se rassurer, s’élever ou s’enrichir.
Paul salue affectueusement ses destinataires (2). Cette grâce et cette paix, tu peux les expérimenter en Jésus-Christ. Tout dépend de la place qu’il occupe dans ta vie.

Avoir un socle sur lequel s’appuyer

Une action de grâce magnifique monte du cœur de Paul. Qu’est-ce qui la motive (3)  ? La consolation et le soutien de Dieu, loin d’être sporadiques, sont permanents. Dieu est le socle inébranlable. La première raison pour laquelle il nous console est qu’il nous aime comme un père aime ses enfants. Quelle est la deuxième raison (4-7)  ? Connais-tu une personne dans la détresse que tu peux encourager aujourd’hui ?
Ça peut être plus dur qu’on ne pense (8-11). As-tu déjà traversé une situation pareille à celle que Paul décrit (8-9)  ? D’après lui, à quoi servit son impression qu’il risquait de mourir (9b)  ? C’est par sa confiance en la fidélité de Dieu qu’il a pu tenir le coup. La souffrance peut être causée par la disparition d’un être cher, une maladie qui dure ou récidive, des menaces de mort, la persécution, l’échec, le manque, la trahison, les incompréhensions, les injustices, etc.

Conseil

Quelle que soit la forme de la souffrance, sois conscient et confiant en la fidélité de Dieu.

Revenir à la lecture/note de la journée



 
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.